Nuits blanches avec les deux rois d'Ibiza

Alexandre Duyck

Gérants de clubs et d’hôtels dans la cité espagnole, les Français Yann et Romain Pissenem font danser chaque été Leonardo DiCaprio et Paris Hilton. Comment ces frères originaires de Lorraine ont-ils réussi à monter un empire dans la capitale de la fête ?


Magazine : GQ

gq magazine logo

Photo : Txema Salvans
Parution : 2017


Extrait

Posé sur une des plages du sud d’Ibiza entre deux hôtels, le Sir Rocco est un restaurant italien dont la sobriété et la qualité détonnent en ces lieux. À droite du comptoir, se trouve un de ces objets qui appartiennent à l’histoire de France mais continuent de sévir, ou de servir, de l’autre côté des Pyrénées : un distri- buteur de cigarettes. Yann Pissenem nous le désigne du doigt. Il a 43 ans, les cheveux et la barbe ras, poivre et sel, un air de DiCaprio du temps de la minceur et la carrure de De Niro dans Raging Bull. « Tu vois, j’ai dormi là, par terre, pendant trois mois, sur un sac de couchage avec mon sound system et mes chiens pour me protéger. » À l’époque, il y a moins de dix ans, ce lieu relevait de la cabane de plage et Yann Pissenem tentait difficilement de se faire une place dans le sulfureux monde de la nuit à Ibiza. Il avait acquis un petit lieu mais ses deux associés avaient vendu leurs parts sans l’avoir prévenu, l’abandonnant à son sort. La cabane est depuis devenue un restaurant et le naufragé sur son sac de couchage le maître des lieux. D’ici, mais aussi de ceux alentours : hôtels, restaurant et boîte de nuit...