L’irrésistible Madame Royal

Alexandre Duyck

PORTRAIT : Malgré les trahisons, les revers et la misogynie du monde politique, elle a choisi de rester dans l’action. Et ne s’interdit pas de songer à la présidentielle de 2022…
Portrait d’une opiniâtre née.

marie claire logo


Extrait

Palais de l’Elysée, hiver 2015. Elle participe à un déjeuner officiel.
Un ministre français, « et non des moindres », se penche vers elle et lui glisse à l’oreille, alors qu’une consoeur italienne s’apprête à prendre la parole : "Tu as vu celle-là ? Elle serait meilleure à faire autre chose que de s’occuper de son ministère !" Venise, un an plus tard, pour un autre sommet franco-italien. La même ministre italienne est présente. Deux autres membres du gouvernement français n’ont d’yeux que pour elle : "Je les revois encore, avachis sur leur siège. "Celle-là, elle doit être bonne à faire autre chose que de la politique."" Ségolène Royal leur lance alors : "Pauvres abrutis, vous avez vu vos têtes ?"…